Nature et Découvertes

Publié le 13 Mai 2013

Nous autres pauvres urbains (au sens oisif et non économique du terme) avons parfois besoin de prendre l’air, de nous mettre au vert. Les parisiens ont quelques alternatives :

- Se promener dans les bois : Vincennes, Boulogne, d’Arcy (encore que j’ai un sérieux doute sur le dernier) ;

- Partir en expédition dans les forêts avoisinantes, qui se distinguent du bois notamment par leur superficie et les quelques cailloux qui peuvent s’y trouver. Notez au passage que les cailloux permettent ainsi d’allier campagne et montagne car on peut s’y adonner à l’escalade ;

- Ou aller se vautrer dans quelques parcs plus modestement.

 

Pour ceux qu’aucune de ces propositions ne tenteraient, il reste… Nature et Découvertes. Oui, oui, le magasin. Enfin le concept store pour être précis, qui "reconnecte les citadins à la nature par des produits autour du jardin, de la randonnée, de la maison, des enfants et du bien-être, et par des services" (merci Wikipédia). Nous y voilà !

 

A peine franchi le seuil de N&D, tout est mis en œuvre pour se laisser aller. Les piafs pépient, ça craque sous nos pieds, la lumière est douce, il flotte une suave odeur non identifiée (mais ça sent bon, hein !). Une grande inspiration et on se sentirait presque l’âme d’un Robinson, prêt à partir à la découverte d’un univers où tout n’est que luxe, calme et volupté (si, si !). Et le champ des possibles est si vaste…

 

Option numéro un : s’en mettre plein les narines. Direction le rayon senteurs. Et vas-y que je te soulève les cloches multicolores pour renifler du goûter d’automne, de la nature après la pluie ou de la journée de vendange. Tant de poésie vous arracherait presque quelques larmes… à moins que ce ne soit la nausée qui commence à poindre à force de tout sniffer. Et si la tête vous tourne trop, alors bingo, on se laisse avoir et on achète une bougie, un pschitt, de l’encens ou le package complet.

 

Il est temps d’aller voir ailleurs : les fashion victims se dirigeront sans hésitation vers le rayon Outdoor & Randonnée. C’est là que se trouvent les fringues démentes de N&D, ainsi que les accessoires. Ici, les galures ont la cote : gapette, panama, capeline d’accord. Mais gare aux casquettes à oreilles, chapkas, sahariennes… Pour le textile, il y a bien quelques chèches super chouettes ! Et évidemment, l’incontournable gilet à poches pour tout paternel qui se respecte.

 

Pour le reste, c’est free style et fonction du profil : qui n’a jamais été tenté par une station météo, une paire de jumelles pour observer les pigeons, un carillon pour aggraver les insomnies (voire un coucou). Ceux qui ont la main verte – mais très très pâle – craqueront pour un kit de plantes aromatiques que les vacances estivales feront caner. Sinon, il restera bien une boussole, une pince multifonctions ou une mangeoire pour vous satisfaire.

 

>Au moment de passer en caisse et alors que l’on commence à apercevoir la sortie de la caverne, un éclair de lucidité peut jaillir. On repose tout, mais on repart en paix. On l’a pris ce bol d’air pur. On se sent l’âme d’un écolo mesuré, la conscience tranquille.

Rédigé par Jenny Grumpy

Publié dans #Quotidien

Repost 0
Commenter cet article