Coiffure & Nature - Paris

Publié le 26 Octobre 2009

Ceux qui me connaissent un peu savent que je suis à mille lieues d’avoir une crinière de lionne. Je suis plutôt dans le schéma baguette chinoise, voire nouilles chinoises, couleur maronnasse s’il pleut. Tiens, la pluie parlons-en : quand il pleut, je ressemblerais presque à une chien mouillé.

Vous imaginez bien que ce n’est pas chez les coiffeurs de la place que je dilapide mon énorme salaire. C’est même presque le calvaire lorsque je dois y aller, faute d’avoir des ciseaux en or sous mon toit. En général, je choisis un salon près de chez moi : la sélection s’effectue selon un savant calcul dont les facteurs sont le prix, la disponibilité, la tête des coiffeurs/coiffeuses (bah oui quand même).

Et les deux dernières fois (c'est-à-dire en 2008 et en 2007), je suis tombée sur de jeunes coiffeuses pire que bavardes (et pourtant je suis pipelette). Je reste sidérée devant la capacité de certaines à synthétiser en une demi-heure un riche aperçu de leur vie (du beau-frère maçon qui vient d’acheter une maison à la chute dans la rue pour cause de saoulerie en passant par le divorce de telle actrice…). Ajoutez-y des lumières d’un blanc quasi-chirurgical qui font ressortir tous vos pores et autres ridules, tout ça sur fond de musique techno et vous comprenez pourquoi j’y vais si peu.

 

Sauf que là, période post-natale oblige, mes cheveux sont encore plus tristounes (si si c’est possible) que d’habitude. Aux grands maux, les grands remèdes, je demande à l’une de mes charmantes collègues (vous ai-je déjà parlé de ces comètes qui illuminent mes journées) où elle va, vu qu’elle est toujours parfaitement coiffée (vous aurez noté mon sens de l’observation).

 

C’est donc chez Coiffure et Nature (rue de Bastille à Paris) que j’ai passé trois sympathiques heures ce samedi. Le nom du salon est on ne peut plus explicite. La déco y est cosy et chaleureuse parce que boisée, la musique y est tranquille (attention hein on n’est pas non plus chez Natures & Découvertes) et la marque de fabrique de la maison, ce sont les colorations 100% végétales qui n’abîment pas les cheveux. A la lecture de cette description, vous craignez de tomber dans un lieu branchouille et prétentieux ? Même pas ! Toute l’équipe est accueillante. Pour ma part, c’est Azzedine qui a coupé et Oh divine surprise, il coupe à sec, ce qui demande une plus grande technique et moi j’adore. Bref, vous l’aurez compris, je crois avoir trouvé un très bel endroit qui risque de faire sérieusement augmenter mon budget tifs.

Ah oui j’oubliais ce point de détail : le prix. Evidemment on n’est pas chez Tchip qui facture 29 € la coupe/couleur. En réalité, vous pourriez même aller presque quatre fois chez Tchip pour une couleur chez Coiffure & Nature (a vos calculatrices !). Certain(e)s d’entre vous s’affoleront devant ce tarif mais ça fait tellement longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi bien en sortant du coiffeur, que pour moi ça le vaut bien (désolée, je n’ai pas pu m’empêcher !).



Coiffure & Nature - 1, rue de la Bastille - 75004 Parishttp://www.coiffureetnature.fr

Rédigé par Jenny Grumpy

Publié dans #Bonnes adresses

Repost 0
Commenter cet article

Céline 26/10/2009 16:42


incroyable mais vrai c'est la que j'allais avt mes infidelites vers tony's & guy (en ft juste Marjorie)
je confirme le coté sympa & cosy du salon