Chansons à pleurer

Publié le 28 Janvier 2010

Parfois, ça te prend comme une envie de chocolat. T’es peinard chez toi en train de buller t’activer comme une dingue avec un discret fond musical. Et boum, t’entends une chanson qui te fait monter les larmes aux yeux. Sauf que dans mon cas, le truc incroyable c’est que ce n’est pas un titre ni un interprète que j’aime, d’ailleurs la chanson est limite pourrie, au point que j’en rougirais presque. Sans détour, je vous la livre : il s’agit d’un truc sirupeux de Grégory Lemarchal qui s’appelle « Je rêve », une chanson posthume qui plus est. Alors, non seulement je ne fais pas partie des aficionados de Nikos (c’est rien de le dire), mais en plus, je crois que je n’ai jamais écouté le dit Grégory.

 

Mais ce matin, allez savoir pourquoi (j’étais de super humeur en plus), une vague de nostalgie m’a submergée, d’autant plus intense que je ne l’ai pas sentie venir, mais pas du tout. Avec pour conséquence de me retrouver complètement figée au milieu de mon salon, comme une conne en somme. Ca fait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivée : l’exorcisme lacrymal par surprise je veux dire.

Parce que pour ce qui est de me faire chialer exprès (c’est un truc paternel…), je crois pouvoir dire que je suis championne, surtout avec la musique comme facteur déclencheur. Explication de texte.

 

Il y a des jours où l’absence de mon père est franchement insoutenable (et pourtant ça fait 5 ans, désolée pour ceux dont l’événement est récent, mais ça ne s’atténue pas forcément avec le temps). Et c’est justement dans ces moments là que mes yeux refusent de fonctionner au point que mon cœur se gonfle à prendre toute la place dans ma poitrine.

Dans ce cas, il faut être radicale (et le radicalisme est un trait de caractère qui me sied à merveille). En fille pleine de ressources, j’ai deux options. Si je veux aller vite, je cherche sur Deezer sa chanson préférée d’Elvis Presley. Petite anecdote, « In the ghetto » est la chanson qu’il se passait lorsqu’il avait besoin de pleurer aussi (truc paternel je vous dis) et ni une, ni deux, la fontaine se met à jaillir.

Par contre, si j’ai envie de sentir les larmes naître au coin de mes yeux, suivre leur cheminement sur mes pommettes jusque dans le cou, je choisis quelque chose dont les paroles m’interpellent. Une fois encore, les interprètes m’exaspèrent (en l’occurrence Sardou et Garou pour « La rivière de notre enfance »… sans commentaire merci) mais le texte - aussi gluant soit-il - file direct dans la partie sensible de mon cerveau. La dernière de Marc Lavoine me fait aussi cet effet, ouf c’est plus avouable.

 

C’est l’exemple le plus extrême que je puisse donner si j’y réfléchis bien. Parce que pour le reste, je ne suis pas si sombre (peut-être même que je suis une fille solaire tiens !). Les slows sur lesquels j’ai dansé avec mes amoureux (passés et actuels) ne produisent qu’un effet très limité, pareil pour les chansons qui ont accompagné mes premières nuits d’amour (ceci dit, il y en a une ça devait de la techno de fêlé, forcément, ça ne donne pas envie de s’épancher).

Pour le reste, tout est question de circonstances.

 

Non, non je ne suis pas une fille névrosée. Je vous parlerais prochainement des chansons qui me filent une pêche d’enfer (j’ai déjà évoqué Polnareff, mais ce n’est pas le seul), et vous verrez que je n’ai pas tout de suite besoin de camisole chimique.

 

Rédigé par Jenny Grumpy

Publié dans #Réflexion

Repost 0
Commenter cet article

jasonlouisxi 01/02/2010 00:26


je prends de plus en plus de plaisir à te lire
(et ce n'est pas du "pipo" c'est pas mon genre)je suis en général assez direct dans mes propos même si cela déplait parfois à certains ...
mais ta "littérature" (surtout le style d'écriture)change un peu de toutes les conneries que l'on peut lire ou entendre à tous les coins de rue.
persévère, j'aime bien.
bises à tous JL


Tatou 28/01/2010 14:40


Heuuu tu ne dirais pas ça si tu m'écoutais réellement chanter...


Tatou 28/01/2010 14:24


Ohh Polnareff !! Commme moi
J'veux partiiiiiiiiiiiiiir
Redevenir l'homme préhisto
Bye, bye moi vouloir jouer du tam, tam, tam, tam
Tam, tam, tam, tam
Tutututu ututuuutuu tuttututut


Jenny Grumpy 28/01/2010 14:34


Quel talent Tatou !!!