Trentenaires : staying alive

Publié le 15 Septembre 2009

Avis aux trentenaires qui en douteraient encore : nos douze ans sont définitivement morts et enterrés. L’hécatombe de nos idoles de jeunesse en est la plus belle preuve. Après Michael Jackson en juin 2009 (sur qui tout a été dit ou presque) ; René Morizure en août (son nom ne vous dit peut-être rien mais si je vous dis mercredi pluvieux devant les musclés alors vous recollez les morceaux) et Sim en septembre (qui n’a pas été obligé de se farcir une émission de Patrick Sébastien un samedi soir)… C’est aujourd’hui au tour de Patrick Swayze de quitter la planète People.


Acteur d’une génération grâce à Dirty Dancing ? La question n’est pas insensée. Je me rappelle ces mercredis après-midi entre copines (quelle vie je menais à cette époque) au cours desquelles nous tentions de reproduire les chorégraphies. En vain pour ma part car aucune bonne fée ne s’est penchée sur mon berceau pour m’accorder la grâce. Qui n’a pas fantasmé sur les soirées mystérieuses (underground ?) des animateurs de vacances (moniteurs de colos en ce qui me concerne, on fait ce qu’on peut) ? Je me demande également dans quelle mesure les cours de danses de salon (mambo, tchatcha) n’ont pas vu leurs effectifs doubler en 1987-1988.

Trois ans plus tard, le film Ghost le propulse irrémédiablement au rang de sex-symbols. Avouez que vous avez cherché frénétiquement des cours de poterie dans votre région voire à acheter un tour de potier (on dit aussi tournette, sachez-le).


Mais le succès ne durera pas et après
Point Break et La cité de la joie, ses films ne rencontreront plus leur public. Je vous laisse consulter vous-même sa filmographie et vous comprendrez pourquoi. Il paraît ensuite qu’il sombre dans l’alcool, la drogue, la scientologie.

Et nous, nous sombrons dans l’âge adulte.

Rédigé par Jenny Grumpy

Publié dans #Culture

Repost 0
Commenter cet article

Céline 29/09/2009 17:01


Et bien moi je dis bravo et pas mal d'autres choses à cette institution que je ne px écrire sur un blog publique
Ah toi la liberté de ... te lever tous les matins pour amener les enfants à l'école :-D
Ah toi la réussite dans les prochains mois !