Agacements

Publié le 25 Septembre 2013

Il y a des jours comme ça où on est un peu chonchon. T’as envie de râler. T’es gentiment de mauvais poil. Gentiment, c’est-à-dire que tu ne t’en prends pas à tes congénères. Mais voilà, tu pestes, tu maugrées. Et puis tu traînes des pieds. Tu ne vois pas la vie en noir, non !Tu grognes, rien de plus.

Heureusement, c’est un état qui ne dure jamais très longtemps. Et établir une liste à la Prévert des situations qui m’agacent m’a fait du bien. Une liste non exhaustive bien sûr ! Et éventuellement, ça conforte l’image que certain(e)s peuvent avoir de moi… Mais au fond, on s’en bat les bouclettes !

Ça m'agace quand :

  • Je cherche un briquet dans mon sac pendant 3 minutes ;
  • Mon fils laisse un dessin plié en 1000 dans son pantalon et que je le passe en machine (le pantalon hein pas mon fils) :
  • La poubelle verte est pleine et qu'y jeter une bouteille ne fait pas un bruit fracassant :
  • Je cherche des jours entiers le nom de Gary Oldman ;
  • Ma frange rebique ;
  • Je me prends les chaussures dans mon boot cut ;
  • Il n’y a plus de jus d’oranges sanguines chez Carrefour
  • Je rougis pour un rien ;
  • Je ne me rappelle plus de quoi parlait un bouquin que j'ai pourtant adoré ;
  • Toutes les radios programmées dans ma voiture passent de la pub au même moment ;
  • Le mec devant moi à la boulangerie prend le dernier petit pain aux lardons ;
  • Les couettes de la môme ne sont pas symétriques ;
  • Je dois remplir le réservoir de la Nespresso du boulot alors que mon café, c'est maintenant tout de suite que je le voulais ;
  • Mon Iphone craque et reste bloqué sur une appli ;
  • Je dois indiquer un itinéraire alors que je confonds ma droite et ma gauche ;
  • Je fais déborder la mousse de ma Despé ;
  • Mes sms ne veulent rien dire à cause du langage intuitif de mon tel ;
  • Le terminal Carte bleue inscrit ‘carte muette’ ;
  • Je coince mon talon entre deux pavés ;
  • Je fais cramer une omelette ;
  • Les écouteurs ne tiennent pas dans mes oreilles ;
  • Il n’y pas plus de Lucky vertes convertibles ;
  • Il ne reste que des cookies au chocolat au lait Michel et Augustin chez Monop’ ;
  • Les enfants refusent de chanter ‘L’envie d’aimer’ ;
  • Une relation FB me menace de tous les malheurs de la terre si je romps une chaîne de solidarité ;
  • Je fais rétrécir un gilet Comptoir tout neuf parce que je n’ai pas lu l’étiquette…

 

Je pourrais trouver encore quelques sujets de tracasseries. Mais il n’y a rien de grave là-dedans. Et promis, je vous fais très vite la liste des choses qui rendent ma vie jolie.

Rédigé par Jenny Grumpy

Publié dans #Quotidien

Repost 0
Commenter cet article